Back to top

Movement / Repos, Wang Enlai

Wang Enlai est né à Dalian en 1989, dans la province du Liaoning en Chine. En 2013, il obtient sa licence de sculpture de l’Académie centrale des beaux-arts de Chine. Actuellement étudiant en ma?trise de la CAFA de deuxième année, il sera dipl?mé prochainement. Lauréat du Prix YISHU 8 2015, Wang Enlai était en résidence dans la maison des arts de juin à ao?t. Son exposition solo aura lieu dans la galerie blanche du 12 septembre au 7 octobre 2015.

“Son parcours artistique est marqué par l’enseignement de l’artiste néerlandais Henk Visch, professeur invité au département de sculpture en 2013.
Lors de l’exposition finalisant ce cursus, Wang En’lai a, sur un coup de tête, enfilé des sacs de plastique noirs sur des ventilateurs. Il les a ensuite installés sur des étagères le long des murs de la salle de classe. Les sacs-poubelle se gonflaient et s’agitaient, entrainés par le vent des pales, tant?t petits, tant?t grands, suivant le mouvement du ventilateur, ils semblaient animés d’une vie propre.

Par la suite, Wang En’lai a perfectionné son système, jouant en toute fantaisie sur les divers effets possibles. La légèreté des sacs plastique leur permet d’être balancés au gré du vent. Lorsque les ventilateurs fonctionnent à pleine vitesse, les sacs plastique s’emplissent d’air et s’élèvent, puis à mesure que le vent faiblit, ils se dégonflent. Cela forme un mouvement cyclique, qui peut être contr?lé par un logiciel simple permettant aux sacs, disposés en rangs ou en cercle, de se gonfler et se dégonfler simultanément ou alternativement. Le truchement entre vide et plein crée une sorte de rythme, un spectacle mouvant que le visiteur ne peut s’empêcher de fixer avec fascination, scrutant la source de ces mouvements simples et magiques.

Ces sacs-poubelle et ces ventilateurs bon marché ? made in China ? sont représentatifs de notre énorme force de production industrielle : on pourrait les trouver quasiment partout dans le monde. Dans la vie des Pékinois, les sacs plastique noirs et les ventilateurs (aujourd’hui remplacés par le climatiseur) font partie de la vie quotidienne. ? l’époque où les ventilateurs étaient plus fréquemment utilisés, nous récupérions souvent des sacs d’emballage blancs ou multicolores pour en faire des sacs-poubelle. C’était une bonne pratique. Aujourd’hui, au temps des climatiseurs, nous avons pris l’habitude d’acheter des sacs-poubelle noirs en grande surface. Ces sacs-là ne servent qu’une fois, ce qui signifie que nous nous sommes éloignés de la simplicité en nous rapprochant de la modernité. Ainsi, pour moi, ces deux objets forment un mariage paradoxal, un effet visuel simple et fascinant d’où se révèle un sens plus profond.

? partir de ce tournant créatif, Wang En’lai s’est plongé dans cette nouvelle voie pour s’engager dans une exploration personnelle. Passant de la sculpture à l’installation, des angles droits aux formes courbes, il a participé à un certain nombre d’expositions depuis deux ans : exposition 2013 des étudiants nominés au Today Art Museum ; l’exposition internationale de sculpture au Musée Long à Shanghai ; exposition de jeunes artistes de la CAFA en 2015. Il est distingué en début d’année par le Prix Yishu 8. C’est gr?ce à ce prix qu’il peut aujourd’hui présenter une nouvelle exposition issue de trois mois de travail en résidence.
Les oeuvres de cette exposition se situent dans la continuité du travail entamé ces deux dernières années : des matériaux communs alliés au mouvement répétitif de machines électriques et dont l’assemblage captive le regard du spectateur.

Sa série Imitation utilise le langage de l’art pop, et expose au public les matières premières de la construction. Elle modèle une relation inattendue avec le plus traditionnel des arts visuels : la géométrie.

Les matériaux les plus communs, enracinés dans la vie urbaine, dévoilent de nouvelles possibilités. Empruntant au langage du pop, Wang En’lai leur offre une magie esthétique dans la droite ligne d’une recherche artistique qu’il poursuit depuis maintenant deux ans. ”
Sui Jianguo
Artiste, Professeur

A propos du Prix YISHU 8 : Chaque année depuis 2011, le Prix YISHU 8 permet à trois jeunes artistes fran?ais sélectionnés par un jury de professionnels et de collectionneurs de séjourner dans des conditions exceptionnelles à Pékin dans l'ancienne université franco-chinoise fondée en 1920 par Sun Yat Sen. Depuis mars 2013, avec le soutien de la Fondation d'entreprise Hermès, la maison YISHU 8 a ouvert son programme de résidence à la jeune création chinoise et a engagé une action avec la CAFA (Central Academy of Fine arts, Beijing).

YISHU 8 se propose ainsi de stimuler un dialogue unique en son genre entre les deux pays, de provoquer dans le public une curiosité artistique et culturelle renouvelée et peut-être de susciter des vocations de collectionneurs, condition toujours indispensable pour entretenir la vitalité de la création. Le succès incontestable que rencontre notre entreprise depuis ses débuts augure d'un avenir riche de découvertes et de surprises.

French
Event date: 
Saturday, September 12, 2015 to Wednesday, October 7, 2015
Upload Image: 
Event category: 
Past
Event sub category: 
Exhibitions

CONTACT

Yishu 8
Former Sino-French University, 
N°20 (jia), Dong Huangchenggen Bei Jie, Dongcheng district, Beijing 100010
北京市 东城区东皇城根北街甲20号
(原中法大学) 
 
Tel : +8610 6581 9058
 

STAY CONNECTED

Subscribe to our Newsletter to keep in touch with YISHU 8's latest events.

телефонная база ютел украина справочник справочник телефонов дзержинск нижегородская обл ссылка игры для девочек онлайн пингвины телефонная база телефон по адресу справочник телефонов по г сыктывкар гонки на уазах играть онлайн билайн перехват смс здесь скачать онлайн игру танат онлайн справочник телефонов игры догонялки онлайн база данных пользователей мегафон играть онлайн игры на троих телефонная база номеров мобильных телефонов играть онлайн флешь игры игры онлайн 8 здесь ссылка топ игр онлайн 2011 Блог школьника гдз онлайн Блог о препарате для улучшения потенции sitemap